Art n°30 : La recette du stress

stress-vs-relax-skappy1

Pour se libérer du stress il est important de repérer ce qui le provoque. Quelle menace est ressentie ? Essayer de revenir sur les moments de votre vie où le stress était présent. Parfois, plusieurs menaces sont là en même temps. Le fait de les repérer est un premier pas indispensable pour ensuite s’en dégager.

Voici les ingrédients du stress : C.I.N.E.

CONTRÔLE FAIBLE
Vous sentez que vous n’avez aucun ou très peu de contrôle sur la situation.

IMPRÉVISIBILITÉ
Quelque chose de complètement inattendu se produit ou encore, vous ne pouvez pas savoir à l’avance ce qui va se produire.

NOUVEAUTÉ
Quelque chose de nouveau que vous n’avez jamais expérimenté se produit.

ÉGO MENACÉ
Vos compétences et votre égo sont mis à l’épreuve. On doute de vos capacités.

Pour aller plus loin sur les mécanismes du stress :

http://www.stresshumain.ca/le-stress/comprendre-son-stress/source-du-stress

Art n°29 : Accéder au changement

Vous voulez sortir d’une souffrance ou dépasser une difficulté?
Vous êtes prêts à avancer, à changer vers plus d’harmonie et de bien-être ?
Vous êtes prêts à mobiliser vos ressources et développer vos capacités pour plus de vitalité, d’audace et de créativité dans votre vie ?
Vous êtes prêts à vous découvrir en profondeur pour être vous-même en toute authenticité ?

C’est le temps des ressources !
C’est votre moment et ce sont vos ressources.

http://www.letempsdesressources.fr 

Le premier pas pour avoir ce que vous voulez c’est de quitter ce que vous ne voulez plus!

Pour prendre rendez-vous : https://www.clicrdv.com/le-temps-des-ressources 

changement.png

Art n°28 : Contemplation : Matthieu Ricard

contemplation

Exposition de Photographies – du 2 juillet au 23 septembre 2018

Aux Rencontres d’Arles, cet été, le public ira voir “Contemplation”, l’exposition de quarante photos de Matthieu Ricard. Il repartira avec, en tête, l’écrin qui les abrite : l’émouvante halle de bambou de l’architecte colombien Simon Velez.
Le noir et blanc de Matthieu Ricard dans le clair obscur de Simon Velez. Ces deux-là étaient faits pour s’entendre. Sous la pénombre de la vaste halle de bambou et de roseau de l’architecte colombien construite exprès pour les recevoir à l’occasion des Rencontres d’Arles, les grands tirages (2 m x 1,5 m) sur papier japonais du moine bouddhiste tibétain trouvent leur juste place. Sur le brun-doré naturel des cimaises, des montagnes se perdent dans la brume, des cavaliers soulèvent la poussière, les méandres d’un fleuve sinuent dans la plaine… A chaque image, sa maxime, écrite de la main même de l’artiste es-méditation : « Même si ma vue est plus élevée que le ciel, l’attention que je porte à mes actes est plus fine que la farine. » On recule d’un pas pour y penser, et l’évidence se fait. Ce bâtiment est une merveille ! *Télérama*

contemplation

CONCERT – 28 et 29 juillet 2018

Art de la Fugue et Art de la méditation – les 28 et 29 juillet 2018 au Théâtre Antique d’Arles. CONTEMPLATION présente une rencontre créative entre musique classique et méditation au cœur de l’écrin historique de la ville d’Arles : le théâtre Antique. La pianiste Maria João Pires interprètera les préludes et fugues du Clavier Bien Tempéré de Jean-Sébastien Bach, en dialogue avec Matthieu Ricard, qui nous livrera ses pensées et nous invitera à leur voyage spirituel. Cette conversation naturelle se fera le lieu d’une contemplation intime et intense, d’une incitation à la réflexion sur l’altruisme et la bienveillance, des valeurs essentielles à notre temps. Ces soirées sont produites en partenariat avec le Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron.

http://www.matthieuricard.org/

 

 

Art n°27 : Vivre ses désirs, vite !

Une suggestion de lecture pour votre été …

vivre

 » Ah, le désir… Notre époque n’a que ce mot à la bouche, mais qu’entend-elle par là ? Une envie de café apporté par le séduisant Georges Clooney ? Le désir sexuel, qui envahit les magazines, dès que pointent les premiers rayons du soleil ? Le désir dont nous allons parler n’a rien à voir avec les objets de consommation, même s’il ne les condamne pas. Le désir qui nous intéresse ici est cette énergie qui nous agite, nous enthousiasme, nous donne le sentiment d’être vivant. C’est lui encore qui nous rend créatif, inventif, audacieux dans tous les domaines. Sa quête hante le bureau du psychanalyste, mais souvent sans succès : le désir n’est jamais figé. Sa grâce est d’être mobile, inattendu, sans cesse à conquérir. Autant de dimensions qui le rendent passionnant. Mais le désir nous fait peur encore, parce que nous craignons qu’il nous déborde, et nous nous employons à lui tenir les rênes serrées, comme s’il s’agissait d’un cheval fou. Le but de ce livre de nous y aider : apprendre à écouter la petite musique de notre désir, et décrypter nos peurs, nos freins conscients et inconscients, destinés à le bâillonner. De nombreux exemples et des cas concrets nous permettront de surmonter les obstacles et de mettre en oeuvre, à notre tour, un quotidien fait de liberté et d’épanouissement de soi. Cessons de remettre nos désirs à demain, la vie n’attend pas !  » Sophie Cadalen Bernadette Costa-Prades

Art n°25 : La sophro … pour les minots

Une super petite vidéo avec les exercices de base à vivre avec votre enfant.

Les séances débutent au cabinet à partir de l’âge de 6 ans. Pour développer la confiance en soi et la concentration … pour découvrir ses émotions … pour apprendre à gérer son anxiété, l’agitation, le stress …

Je suis formée à la sophrologie ludique et j’apprécie tout particulièrement de faire découvrir cette merveilleuse méthode composée d’exercices simples et ludiques aux enfants et adolescents. Ils pourront ainsi pratiquer tout au long de leur vie, un beau cadeau pour débuter son existence. A bientôt !

Art n°24 : La Psychanalyse Active

La psychanalyse active – par Jacques Rivalin 

La pratique de la psychanalyse active met l’analysant en situation de se connaître rapidement au plus profond de lui même, et de revendiquer de fait des résultats efficaces. C’est une méthode innovante , permettant à l’analysant grâce à l’heuristique qu’elle propose une introspection rapide et efficace de notre psychisme . « Le terme heuristique désigne d’une façon usuelle , une méthode de résolution d’un problème qui ne passe pas par l’analyse détaillée du problème mais par son appartenance ou attachement à une classe de problèmes donnés déjà identifiés. »

La Psychanalyse Active est le mode d’expression d’un art intimiste appliqué au psychisme. C’est une méthode d’investigation, c’est une méthode psychothérapeutique, c’est aussi un ensemble de théories psychologiques et psychopathologiques, mais c’est surtout une philosophie, une approche et une vision du monde qui place l’homme au centre de sa décision.

C’est le fruit de travaux, de réflexions de psychanalystes de différentes obédiences, souhaitant réduire la durée de la cure psychanalytique, qui en France s’était considérablement allongée, passant de quelques mois à l’époque de Freud à plusieurs années, voire toute une vie pour certains !

La Psychanalyse Active travaille sur le symptôme et ne vise pas à simplement le comprendre pour le contrôler , contrairement à la psychanalyse passive, mais vise à le faire disparaître au mieux, ou à l’atténuer suffisamment pour un apaisement réel .

Le travail est dynamique, détendu, rassurant par le fait que le psychanalyste met l’analysant immédiatement en situation de maitriser les process qui lui sont proposé.

Contrairement aux idées reçues c’est un voyage atemporel, conscient et lucide qui permet de revisiter par les chemins de traverses notre mémoire inconsciente. L’essentiel de ce cheminement s’effectue bien sûr par l’intermédiaire du divan .

Source : http://www.psychanalyse-rivalin.fr/

Jacques Rivalin       psy active